Pratiquer la lecture à haute voix

Un des premiers publics ciblés de la formation est naturellement le secteur du spectacle. Qu’il s’agisse d’une lecture de comédien de théâtre, d’un scénariste travaillant son pitch, d’un bout d’essai d’acteur, d’un technicien de doublage travaillant une synchronisation de texte, d’un d’enregistrement radio ou de livres audio enregistrés par des professionnels de la voix, le travail oral sur un support texte est évidemment un préalable indispensable. Posséder un savoir-faire en ce domaine offre naturellement un outil d’adaptation professionnelle incomparable. Il permet ainsi de débrouiller le texte plus vite, d’adopter le ton juste en toutes circonstances, de saisir les nuances d’un support complexe, et de capter un auditoire pour séduire, convaincre, impressionner, émouvoir, etc. voire même d’improviser pour les plus chevronnés.

Si, dans la Grèce antique, berceau de l’art oratoire, la lecture à haute voix formait les premières briques de l’apprentissage de la scène, cette tradition s’est un peu perdue avec les ans, au profit d’une gestuelle beaucoup plus orientée sur l’image, notamment avec l’avènement de la télévision. L’évolution fulgurante des supports informatiques et le succès mondial d’Internet semblent cependant redonner un éclat spectaculaire à la lecture à haute voix et au texte lu. Si la lecture papier et l’achat de livres ont tendance à baisser dans nos sociétés modernes, avec Internet, en revanche, l’écrit est partout ! Le nouveau rapport à l’image, damasquinée de textes, change donc la donne dans cette lutte ancestrale entre l’image et la voix.

L’irruption du travail de lecture parlante dans le monde de l’entreprise constitue aujourd’hui une véritable nouveauté, un phénomène de masse, endémique lié à la technicité du Net. Du jour au lendemain en effet, des millions de salariés se penchent sur des textes qu’ils doivent plus ou moins rendre à l’image de manière intuitive, le plus souvent sans véritable bagage de lecture. Les besoins aujourd’hui sont énormes en la matière et une prise de conscience est en train d’éclore aux quatre coins du globe où les communicants donnent désormais de la voix. Mais à qui s’adresser en 2022 en France pour améliorer son élocution ? À des coachs privés, des écoles de théâtre, des cours de prise de parole en public ?

Tous ces futurs intervenants savent-ils seulement que le tronc commun de toutes ces différentes formations plonge ses fondamentaux dans la lecture à haute voix !

Face à une telle demande en latence, cette formation intéresse aujourd’hui bon nombre de professionnels de la communication qui, au vu de la multiplication d’articles de presse et de recherches scientifiques sur la question de la lecture orale, semblent indéniablement s’y intéresser de très près.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.