Les fondateurs de la compagnie

Bastien Miquel, fondateur de Compagnie Nuits d'Auteurs

Bastien Miquel

Ecrivain-Historien-Critique Littéraire

Fondateur / Président de la Compagnie Nuits d’Auteurs

Après des études de lettres, Bastien Miquel commence sa carrière dans la presse : Le Point, Rueil Info, France-Soir, le Figaro avant de se diriger vers l’édition, puis la réécriture de scénarii.

Auteur en 2000 d’un ouvrage à caractère biographique sur Joseph de Maistre publié chez Albin Michel, puis d’un autre sur L’histoire de la Légion d’Honneur (2001) et enfin d’un Napoléon aux Editions First.

Il participe au lancement d’une télévision sportive et durant six mois, est rewritter de diverses maisons d’édition de 2003 à 2005, avant d’être sollicité par le Cabinet du Ministre de la culture de la section rattachée au livre.

En 2006 Il est nommé sur concours au poste de conseiller de presse à New York, au sein du département de l’information des Nations Unies (ONU).

En 2009 il crée avec un ami Litorne Productions, une société de productions de longs-métrages. Son scénario «Adélaïde» reçoit une bourse SACD. En 2015 il coréalise avec Martine Amsili « Quelle heure est-il ? » court-métrage avec Michel Galabru, Emmanuelle Galabru, Martine Amsili et Sylvain Clama.

Une série pour la télévision est en cours de production. Il vient de signer son premier long-métrage “Estro Armonico”. Il obtient à Hollywood en 2016 la distribution mondiale d’un long-métrage intitulé « Les Soldats du Blues ».

 

Martine Amsili, comédienne et formatrice lecture à haute voix

Martine Amsili

Comédienne-Metteur en Scène-Ecrivain

Martine Amsili naît en Algérie (Oran). Elle quitte sa terre natale en 1962 avec sa famille et débarque à Marseille. Elle entre au Conservatoire d’art dramatique de Marseille, et poursuit des études de lettres classiques à Paris en 1980. De Périmony à la classe de Jean-Laurent Cochet en passant par le cours René Simon, Martine s’enrichit et s’attelle aux grands rôles du répertoire. Avec sa compagnie, elle entreprend une longue tournée à Paris et à l’étranger (Europe de l’est) et incarne les jeunes premières Armande et Célimène dans « Les Femmes savantes » et « Le Misanthrope » de Molière, la duchesse et Marianne dans « Louison » et « Les Caprices de Marianne » d’Alfred de Musset, Ania dans « La Cerisaie » de Tchékhov, Antigone dans « Antigone » de Jean Anouilh, Antigone dans « Antigone » de Sophocle, Climène dans « La Critique de l’École des Femmes » de Molière, Andromaque dans « Andromaque » de Racine, Émilie dans « Cinna » de Corneille, la Femme dans « Faisons un rêve » de Sacha Guitry, Electre dans « Electre « de Jean Giraudoux …

Elle campe quelques personnages au cinéma et à la télévision avec Patrick Jamain, Rémy Duchemin ou encore David Delrieux, Georges Lautner … Insatisfaite de la qualité des textes, elle retourne très vite au théâtre et s’y consacre entièrement. Un long travail de recherche des oeuvres des 17e et 18e siècles et de l’art épistolaire de l’antiquité à nos jours continuent jusqu’à aujourd’hui de susciter sa curiosité.

Martine Amsili a suivi l’enseignement des professeurs Alexandre Grecq et Yves Furet, éminents disciples de Louis Jouvet. Fortement influencée par cette illustre lignée, elle transmet ainsi depuis 1998 sa passion du théâtre classique à des générations de comédiens qui ont pu apprécier son indémodable “Technique du Jeu verbal”, outil indispensable pour découvrir les Fondamentaux de cet art millénaire. Elle suit en parallèle les cours de l’Institut d’Etudes Théâtrales à Censier. Les années précédentes, elle joue dans : « La Porte », adaptation d’après des textes de Hermann Hesse, Gérard de Nerval (…) et mise en scène par Olivier Comte, « Des Histoires comme ça » de R.Kipling mise en scène par Éva Barbuscia … Elle donne des lectures publiques sur les grands écrivains et les grands épistoliers des 17e, 18e, 19e et 20e siècles : Cendrars, Gary, Villiers de L’Ile Adams, Barbey d’Aurevilly, Rémy de Gourmont, madame de Sévigné, Chateaubriand , Pascal, Ninon de Lenclos, Voiture, la Comtesse de Die …

Martine ne se départ jamais du théâtre et partage ton temps entre l’écriture et la scène, la mise en scène et l’enseignement. Elle publie Chez Ninon de Lenclos” aux Éditions de la Librairie Théâtrale et “l’Épistolière” aux Éditions Fiacre, pièce présentée aux Etats-Unis à Santa Monica au théâtre Promenade Playhouse le 29 janvier 2017Ses dernières adaptations sont issues de correspondances : Lettres de Westerbork d’Etty Hillesum, Laissez-moi de Marcelle Sauvageot. Elle coréalise avec Bastien Miquel « Quelle heure est t-il ? », un court-métrage de Bastien Miquel avec Michel Galabru, Emmanuelle Galabru…

Sa formation de lecture à haute voix « Capacité de Lecture à haute voix » obtient une certification le 7 juillet 2017, au CNCP et recensée à l’inventaire et éligible au CPF.