Programme de la formation Prise de parole en public

PUBLIC

Toutes les personnes devant prendre la parole en public dans le cadre de leurs activités :  journalistes, reporter, présentateurs, avocats, responsables politiques, etc…

PRE-REQUIS

Aucun pré-requis n’est nécessaire pour cette action de formation.

OBJECTIF DE LA FORMATION

A l’ issue de la formation l’apprenants.es sera capable de :

  • Appréhender un texte écrit 
  • Mettre en application les techniques vocales
  • Parcourir et atteindre la trajectoire verbale
  • prendre la parole en public, s’exprimer devant un public

LIEU DE LA FORMATION

Maison des Associations

1er, 5 bis Rue du Louvre, 75001 Paris

PROGRAMME LECTURE A HAUTE VOIX ( 90 h)

(Séquence 1) 15 h

I) DU TEXTE ECRIT A L’ANALYSE VERBALE

  • Présentation des textes écrits
  • Préparation des textes à la table
  • Déceler l’anatomie du langage 
  • Traduction, transposition dans :
  • Le dialogue, le monologue
  • Le discours, l’anecdote, l’interview, la chronique, le commentaire
  • Le communiqué, l’annonce, le reportage
  • L’article, La biographie, la plaidoirie

(Séquence 2) 15 h

II) DE L’ANALYSE VERBALE A LA TECHNIQUE VOCALE

Appréhender et imprimer les techniques de la voix                                                

  • Inscription de la voix 
  • De l’articulation à la diction
  • L’articulation-la diction, la prononciation
  • Les liaisons
  • Le timbre
  • Le médium (le placement de la voix)
  • La pose de la voix (maintien)
  • Du souffle à la respiration 
  • La respiration (inspiration, expiration)
  • Projection de la voix dans l’espace

(Séquence 3) 15 h

III) DE LA TECHNIQUE VOCALE A LA TECHNIQUE DU JEU VERBAL

Maîtriser  la Technique du jeu verbal, respirer le texte

  • La ponctuation verbale
  • Le mot de valeur
  • La modulation- Euphonie
  • Gradation-crescendo
  • Les attaques-les finales
  • L’accent tonique
  • L’harmonie

Grâce à la Technique du Jeu verbal la pensée de l’auteur est délivrée, l’écriture laissant la place  peu à peu à un lecteur puis à un narrateur.   D’une voix claire et harmonieuse,  dans toutes ses subtilités de langage, le lecteur tout comme l’acteur se doit de délivrer la réflexion juste et non pas d’imposer son propre point de vue.  De l’analyse verbale  à la respiration du texte,  en passant par les techniques vocales  nous atteignons la prose d’un Gary,  les vers d’un Boileau dans l’harmonie et le style et maintenons l’auditoire.

(Séquence 4) 20 h

IV)DE LA TECHNIQUE DU JEU VERBAL A LA TRAJECTOIRE VERBALE

Parcourir et atteindre  la trajectoire verbale 

  • La respiration du texte
  • La fluidité
  • Le rythme
  • Inflexions (changements de tons)
  • Progression du sentiment
  • Les silences, les temps, les pauses
  • La gestuelle-le regard

(Séquence 5) 25 h

V)DE LA TRAJECTOIRE VERBALE A LA PRISE DE PAROLE EN PUBLIC

Prendre la parole en public, s’exprimer devant un public

  • Lecture à brûle-pourpoint sur d’autres textes
  • Entraînement-Pratique
  • Le brio de l’éloquence
  • L’art oratoire
  • Le maintien de l’auditoire

MOYENS PÉDAGOGIQUES ET TECHNIQUES

Moyens pédagogiques :

Documentation remise à l’apprenant.e :

Les Textes choisis

  • J’accuse Emile Zola
  • Sur la lecture  Proust
  • La Fausse et la Vraie Eloquence Guez de Balza
  • Rachel Jules Janin
  • Le Journalisme Français  Octave Mirbeau
  • L’Assemblée des Femmes Lysistrata Aristophane
  • L’oeil de Baudelaire

D’autres textes seront mis à la disposition du stagiaire pour la pratique et la lecture à brûle-pourpoint

Apport théorique, démonstration, expérimentation et entraînements par des mises en situation et retours d’analyses

FORMATRICE :

DE LA LECTURE A HAUTE VOIX : MARTINE AMSILI

Après des études de théâtre à Censier , Martine Amsili devient élève  au conservatoire d’art dramatique de Marseille. Elle suit l’enseignement des professeurs Alexandre Grecq et Yves Furet, sociétaires de la Comédie Française et éminents disciples de Louis Jouvet. Fortement influencée par cette illustre lignée, Martine transmet ainsi depuis 1995 sa passion des mots à des générations de comédiens, écrivains, journalistes, animateurs de télévisions et de radio etc…qui ont pu apprécier son indémodable « Technique du Jeu Verbal », outil indispensable pour découvrir les fondamentaux de l’art oratoire.

Avec sa formation intensive sur la Lecture à haute voix, Martine Amsili remet en question le lecteur en le confrontant aux pratiques justes des techniques vocales et verbales.

NATURE ET CARACTERISTIQUES DE L’ACTION DE FORMATION

L’action de formation, entre dans la catégorie des actions de formation prévue par les articles L.6313-1 et suivants du Code du travail.

Cette formation a pour objectif de former, d’entraîner, de professionnaliser les acteurs, les les journalistes, les animateurs télé, radio, avocats, responsables politiques, conférenciers… et tous ceux dont le métier est de s’exprimer devant un auditoire. 

INTRODUCTION A LA FORMATION

LIRE A HAUTE VOIX, PRENDRE LA PAROLE, CONVAINCRE, MAINTENIR SON AUDITOIRE, SEDUIRE

La voix est le reflet de votre âme, de votre personnalité, celle par laquelle l’on passe pour donner les idées, les mots justes. Afin de construire sa vie personnelle et professionnelle, il nous faut entreprendre et parler, désigner les chemins à suivre, commenter les actes et toujours persuader afin de concrétiser ses rêves. La voix se veut claire et intelligible à tout moment et dans le cadre professionnel, elle a un pouvoir indéniable. Maîtriser sa voix c’est être efficace dans toutes les situations, c’est convaincre, séduire, et rassurer, maintenir un auditoire dans toutes les circonstances sans laisser retomber ses finales, sans perdre le fil de sa conversation.

Dans les conflits, au sein de votre entreprise, lors d’une lecture publique, au tribunal, séduire, convaincre, maintenir l’auditoire passent par le travail de la voix posée.

Tous ceux qui prennent la parole devant un public s’appliquent à placer leur voix. Tel un violoniste de son instrument, la voix dans sa justesse garantit les propos d’une manière naturelle et harmonieuse.

Il nous faut atteindre l’objectif, quel qu’il soit, transmettre et ancrer un message indélébile.

Pas de contraction, pas de phrase décrochée, mais de la suite dans les idées, du timbre, du relief, de la fluidité, une bonne diction, des changements de ton conduits avec adresse donneront à vos propos le ton de la vérité.

Possibilités de prise en charge de vos organismes de formation dont vous dépendez selon votre secteur d’activité

 

Du miracle de l’écriture à la parole proférée dans l’espace jusqu’à l’éclosion de la pensée.

Lire en public, convaincre,  prendre la parole, maintenir son auditoire

La Voix est le reflet de votre âme, de votre personnalité

La voix est le reflet de votre âme, de votre personnalité, celle par laquelle on passe pour trouver les idées, les mots justes. Afin de construire sa vie personnelle et professionnelle, il nous faut entreprendre et parler, distinguer les chemins à suivre, déclencher les actes et libérer les prises de conscience.

La voix, ambassadrice de la parole se veut claire, vivante, intelligible. Un discours efficace passe d’abord par une bonne expression. Le bonheur des mots, c’est de sortir vivants de la bouche d’un lecteur, d’un réalisateur, d’un professeur, d’un conférencier, d’un homme des médias, d’un avocat, d’un télé-prospecteur, d’un vendeur etc…

formation-lecture-haute-voix

De Périclès à Démosthène en passant par Cicéron et Antiphon sans oublier Isocrate et Denis d’Halicarnasse, les grands rhéteurs de l’Antiquité se formaient à l’art oratoire et s’entraînaient sans relâche.  D’une voix claire et harmonieuse, le brio de leur éloquence était loué et soutenu par leurs pères (pairs). Le miracle de l’écriture et le mystère de leur voix parvenaient à un public toujours en demande d’émotions. La parole proférée dans l’espace se mouvait alors,  devenait  vivante  et perçait la vérité.

Maîtriser sa voix c’est être efficace dans toutes les situations, c’est convaincre, séduire, et rassurer, maintenir un auditoire dans toutes les circonstances sans laisser retomber ses finales, sans perdre le fil de sa conversation. Les conflits, au sein d’une entreprise, sont d’abord et dans la plupart des cas le résultat d’une parole brisée, d’un dialogue éteint. Partager un même objectif c’est avant tout accorder les voix. Ainsi, les meilleures stratégies passent souvent par le travail de la voix posée et placée. A tous ceux qui prennent la parole en public, tel un violoniste de son instrument, la voix dans sa justesse emporte l’adhésion d’une manière naturelle et harmonieuse. Pas de contraction, pas de phrase décrochée, mais de la suite dans les idées, du timbre, du relief, de la fluidité, une bonne diction, des changements de ton conduits avec adresse donneront à vos propos le ton de la vérité.